Les colonisés


« Un colonisé c’est un homme dépersonnalisé qui parle, s’habille comme son maître, le singe, le lit et au fond de lui le hait et l’envie. Un homme libre, c’est un homme qui n’a pas honte de ses pères et mères ni de son milieu qui circule la tête haute sur la planète commandant le respect et la fierté. Sois toi même et le roi te recevra. » 

– Félix Leclerc, 1965 à Paris

~+~

Différents textes autour d’un sujet très pertinent à la Québécitude : 

Il faut que j’ajoute des choses de Elvis Gratton, aussi.

~~+~~

colonisé, colonisée
nom

Peuple, personne qui est sous le régime de la colonisation.

coloniser
verbe transitif

    • Transformer un pays en une colonie, en un territoire dépendant d’une métropole.
    • Mettre un pays sous sa dépendance économique.
    • ..

Colonisation

La colonisation est un processus d’expansion territoriale et démographique qui se caractérise par des flux migratoires ; l’invasion, l’occupation et l’exploitation d’un espace géographique, la mise en tutelle et la domination politique, culturelle, religieuse et économique, voire le génocide, des populations qui s’étaient établies préalablement sur ce territoire. La colonisation, à différencier du colonialisme lequel est une doctrine ou idéologie, est pratiquée par certains États sur des peuples ou d’autres États alors contraints d’accepter des liens de dépendance. Il s’agit d’un processus expansionniste d’occupation, qui consiste en l’établissement d’une ou plusieurs colonies par la mise sous influence étrangère d’autres territoires. Lorsqu’il y a domination politique du territoire et assujettissement de ses habitants, on parle alors d’impérialisme de la part du centre politique de décision appelé métropole.

..

La colonisation se différencie d’une simple occupation politique d’un territoire car elle revêt une dimension économique, religieuse ou idéologique.

La colonisation se distingue de l’annexion par la différence de traitement, de droits ou de statut juridique accordé entre le citoyen et le colonisé, à la défaveur de ce dernier. La colonisation se caractérise par l’envoi massif (colonie de peuplement) ou non (comptoir, protectorat…) de colons issus du pays colonisateur afin de gérer la colonie.

Colonialisme

Le colonialisme est une doctrine ou une idéologie justifiant la colonisation entendue comme l’extension de la souveraineté d’un État étranger sur des territoires situés en dehors de ses frontières nationales. La notion intellectuelle du colonialisme est cependant souvent confondue avec la pratique même de la colonisation étant donné que l’extension de sa souveraineté par un État implique dans les deux cas la domination politique et l’exploitation économique du territoire annexé.

L’idéologie colonialiste a été .. fondée sur la notion d’impérialisme et tentait de donner un fonds de doctrine politique à la nouvelle vague de colonisation. …

Impérialisme

L’impérialisme est une stratégie ou une doctrine politique de conquête, visant la formation d’un empire ou d’une domination. .. De nos jours ce terme est employé de façon large pour désigner tout rapport de domination établi par une nation ou pays sur un ou plusieurs autres pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s