La feuille d’érable… québécoise?

Source :

La feuille d’érable… québécoise?

Publié le Vendredi, 1 juillet 2011 par Christian Tessier

Aujourd’hui, 1er juillet, c’est la fête nationale du Canada. Sans doute verrons-nous un nombre accru d’Unifoliés canadiens pour souligner l’occasion.

En me documentant sur les origines du drapeau canadien, j’ai découvert que la feuille d’érable a toujours eu une importance fondamentale pour les Canadiens français. Cette «appartenance» remonterait vraisemblablement à 1834, année de la fondation de la Société Saint-Jean-Baptiste par Ludger Duvernay.D’ailleurs, si cet emblème a pu bénéficier d’une diffusion massive à partir du milieu des années 1830, c’est en grande partie grâce à cette organisation nationaliste, qui contribua indubitablement à la visibilité et à l’adoption finale de ce nouveau symbole.

La feuille d’érable a même été adoptée par les Patriotes de 1837! Étant donné que l’image de la feuille d’érable commençait à rallier considérablement la nation canadienne française, il allait de soi que les Patriotes s’y rattachent étroitement. Ainsi les Patriotes l’ont ajoutée à certains de leurs drapeaux (par exemple, l’étendard des Patriotes de Saint-Eustache). De plus, ils encourageaient les habitants du Bas-Canada (aujourd’hui, le Québec) à la porter et à la montrer avec fierté.

Cependant, les circonstances entourant la Rébellion des Patriotes de 1837-1838 ont fait en sorte que le pouvoir évocateur de la feuille d’érable s’est trouvé affaibli. L’engouement pour la feuille d’érable s’étant affadi, ce symbole des Canadiens français fut rangé «dans un tiroir», mais non pas rayé du terroir.

Pour les signataires de la Constitution de 1867, l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, qui créa le Dominion du Canada à partir de trois provinces séparées (le Canada-Uni composé du Bas-Canada (Québec) et du Haut-Canada (Ontario), la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick), la feuille d’érable représentait un symbole autour duquel se rallier. En effet, géographiquement, la population d’érables à sucre du pays est concentrée surtout dans le sud de l’Ontario (un peu), dans le sud du Québec (beaucoup) et un peu dans les Provinces maritimes, soit le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

On retrouve aussi la feuille d’érable sur les armoiries du Québec et de l’Ontario.
Enfin, c’est le 15 février 1965, que l’unifolié, portant la feuille d’érable rouge, sur rectangle blanc, bordé de deux bandes verticales rouges, est adopté à titre de drapeau national du Canada.

En dépit du fait que le Québec (Bas-Canada) ait été co-signataire pleinement consentant de la Constitution de 1867, beaucoup d’éléments nationalistes et/ou séparatistes du Québec reprochent encore au Canada anglais de s’être approprié des symboles importants et chers aux Canadiens français, entre autres… la feuille d’érable!

Qui l’eut cru, la feuille d’érable du drapeau canadien est un symbole… québécois!

~~~

Ce contenu a été publié dans Blogues, Christian Tessier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s