Certains anglos arguent que la loi 101 est invalide à cause de Napoléon Bonaparte

Napoléon

The New Province of Montreal/La Nouvelle Province de Montréal :

«« on ne devrait pas utiliser des évènements tragiques du passé pour justifier des lois linguistiques oppressives aujourd’hui »»

.

Certains anglos croient que la loi 101 ne serait justifiée que par les nombreux crimes contre l’humanité et le nettoyage ethnique continuel commis par le pouvoir Anglais puis anglo contre tous ceux qui étaient au Canada avant eux.  Ils argumentent donc que des crimes commis ailleurs et en d’autres temps par Napoléon Bonaparte invalident automatiquement la loi 101.

Nous avons ici une forme d’argumentation trompeuse, un sophisme,  communément appelé l’Épouvantail :

L’épouvantail (ou homme de paille) est un sophisme qui consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée. …

.. « si on ne peut vaincre un raisonnement donné, il peut être possible de sortir victorieux d’un débat avec une version affaiblie de ce même raisonnement. Cela sera d’autant plus facile si nous créons nous-mêmes la version affaiblie en la façonnant de manière à garantir qu’elle sera démolie

… L’épouvantail est une technique utilisée très fréquemment dans les débats politiques ou d’une manière plus générale dans les médias.

Source : Épouvantail (rhétorique)

De toute évidence, Napoléon Bonaparte ne peut pas ètre lié au contexte Canadien puisqu’il n’était même pas né alors que l’envahisseur anglais avait coupé tout lien entre le Canada et la France.  De plus, tous les pouvoirs et élites Français ont quitté le Canada dès 1763 et n’y est resté que le peuple ordinaire, les Canadiens, qui ne se considérait même pas Français.

La vérité que The New Province of Montreal  ne peut pas combattre et qu’il tente de cacher est que la loi 101 est basé sur les raisons suivants, telles que listées dans les chapitres I et II de la Charte de la langue française du Québec :

CHAPITRE I
LA LANGUE OFFICIELLE DU QUÉBEC

1. Le français est la langue officielle du Québec.

CHAPITRE II
LES DROITS LINGUISTIQUES FONDAMENTAUX

2. Toute personne a le droit que communiquent en français avec elle l’Administration, les services de santé et les services sociaux, les entreprises d’utilité publique, les ordres professionnels, les associations de salariés et les diverses entreprises exerçant au Québec.

3. En assemblée délibérante, toute personne a le droit de s’exprimer en français.

4. Les travailleurs ont le droit d’exercer leurs activités en français.

5. Les consommateurs de biens ou de services ont le droit d’être informés et servis en français.

6. Toute personne admissible à l’enseignement au Québec a droit de recevoir cet enseignement en français.

1181 femmes et filles autochtones disparues ou assassinées

Autochtones disparues ou assassinées

Robert Pickton a assassiné quarante-sept femmes autochtones sans que la police ne l’arrête ni même n’enquête sur la série de disparition qu’il causait.  Sa quarante-huitième était blanche, on l’a arrêté.

Cela fait plus de deux siècles que le canada-des-anglos gardent les Autochtones dans des camps de concentration.  Il n’y a pas de gardiens pour surveiller, il n’y a pas de clôtures barbelées pour empêcher d’en sortir, mais les Autochtones savent qu’ils sont en danger quand ils vont dans le monde des blancs.

Les anglos du Québec veulent les mêmes privilèges que les franco-Ontariens

Carte medicare Ontario
Les anglos du Québec veulent les mêmes privilèges que les franco-Ontariens

Les anglos du Québec veulent les mêmes privilèges que les franco-Ontariens.

Sous le thème Pauvres victimes, nous avons ce soir la complainte des anglophones Montréalais se sentant brimés en comparaison avec les francophones Ontariens car ces derniers ont l’énorme privilège d’avoir le mot « Santé » sur leurs cartes santé.

Pauvres victimes.

Premièrement, les anglos du Québec ne sont pas au nombre de 1 000 000 mais bien 450 000 (5,4 % sur 8 214 000 personnes). .

Deuxièmement, supposons que les anglos du Québec soient traités comme les francos Ontariens le sont.  On aurait le mot « Health » sur la carte-soleil, mais aussi : moins de 5,4% du budget du ministère de la Santé du Québec seraient consacrés à des institutions anglophones plutôt que les 28 % actuels et il y aurait UN hôpital essentiellement anglophone au Québec au lieu des ONZE actuels (et pas de super hôpital à 1,3 milliards, évidemment).

J’appuie la proposition.

Troisièmement, ce sont les anglos du Québec qui sont la minorité la mieux traitée de la planète. Voici pourquoi :

  • Leurs droits linguistiques sont garantis et respectés scrupuleusement
  • ils ont droits à TOUS les services dans leurs langues
  • ils sont seulement 5,4% de la population et ils profitent de 19 % du budget du Ministère de l’Éducation ainsi que 28 % de celui de la Santé
  • Par-dessus tout, les anglos du Québec sont tellement confortables chez-nous et ils se sentent tellement supérieurs qu’ils ne cessent de dénigrer, inciter à la haine et mentir contre la population majoritaire parmi laquelle ils vivent.

 

Les pauvres victimes


En anglais
The New Province of Montreal

The New Province of Montreal/La Nouvelle Province de Montréal

La liberté de parole signifie qu’on ne peut pas légiférer pour forcer l’anglais à seulement la moitié de la dimension du français dans l’affichage. Les entreprises devraient avoir le droit de mettre ce qu’elles veulent dans la langue qu’elle veulent sur leur affichage
 

Quelqu’un

Vous pensez donc que votre Cour suprême a tort puisqu’elle appuie toutes les lois du Québec y inclus la loi 101

The New Province of Montreal/La Nouvelle Province de Montréal

En effet, la cour suprême a pris une mauvaise décision. Regardez attentivement son interprétation et vous verrez que cela est incorrect aussi.  Les cours d’Afrique du sud étaient fautives et celles des États-Unis aussi durant les époquies de ségrégation.

Tout comme les politiciens l’Ontario et du Manitoba avaient tort à propos du francais à la fin des années 1800 ainsi qu’au début des années 1900.

Nos décisions et nos lois doivent coller à la déclaration des Droits de l’Homme.  En tant que personnes libres, nous devons être courageux et les corriger.

Quelqu’un

Intéressant.  La cour suprême du keneda serait raciste envers les anglos.

Vous êtes de pauvres victimes.

Trois siècles de nettoyage ethnique contre tous ceux qui étaient au Canada avant les anglos et vous devez toujours souffrir la présence de vrais Canadiens qui refusent de se soumettre à votre hégémonie ethnocentrique.

Déportations des Acadiens, massacres et meurtres des Métis, famines, infections confinement dans des camps de concentration perpétuels des Autochtones, enlèvement de plusieurs générations de leurs enfants pour les enfermer dans des institutions d’assimilation forcée où ils étaient battus et maltraités jusqu’à ce qu’ils ne parlent plus qu’anglais, plus d’un siècle d’apartheid anti-Canadien pour eradiquer les populations majoritairement francophones des provinces et territoires hors Québec, ségrégation économique si cruelle contre les habitants Canadiens qu’ils en furent réduits au statut de semis-esclaves, nègres blancs d’Amrique dans leur propre patrie, et que les deux tiers d’entre eux ont dus s’exiler à jamais pour survivre, campagne de propagande haineuse continuelle, incitations à la violence, déni de droit et de démocratie, fédérations, partitions, gouvernements, cours, taxes et impôts imposés par la force, la tricherie et la corruption, terrorisme d’état, …  la liste est sans fin.

Et vous ; que faites-vous aujourd’hui ?  Toujours du dénigrement, toujours des mensonges, toujours de la haine, tentative de faire une partition criminelle, etc.  C’est toujours la même vieille recette qui a si bien marché pour vous alors vous ne voyez pas de raison d’en changer.

Allez donc vous plaindre à L’ONU et à Amnistie Internationale, comme Galganov à fait déjà.  Ils vont rirons en pleine face.