Opération liberté – Des droits sont violés sous prétexte de sécurité nationale

En 1978, la Ligue des droits et libertés a donné un grand coup avec son Opération liberté. Elle a ainsi alarmé la population sur les actes illégaux commis par la Gendarmerie royale canadienne (GRC), la Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de la Communauté urbaine de Montréal (SPCUM) au nom de la « sécurité nationale ».

 

https://canadalibre.ca/divers/flq-grc/operation-liberte-des-droits-sont-violes-sous-pretexte-de-securite-nationale/