Diamond Jenness et l’anthropologie utile au Canada, 1930-1950

Source : Diamond Jenness et l’anthropologie utile au Canada, 1930-1950

Diamond Jenness (1886-1969) est un anthropologue néo-zélandais ayant mené des recherches sur les Indiens et les Inuits du Canada.

Grace et Diamond Jenness, May et Andrew Ballantyne, 1911

En tant qu’anthropologue du Musée national du Canada entre 1913 et 1947, Jenness a développé une connaissance approfondie et directe des Indiens et des Inuits et il a été témoin des effets de l’administration fédérale sur eux.

Grace et Diamond Jenness, May et Andrew Ballantyne, 1911En 1936, il est devenu conseiller spécial auprès de la Direction des affaires indiennes … Dans une série de mémorandums officiels rédigés durant les années 1930 et, durant les années 1940, au cours d’un témoignage devant un comité du Sénat enquêtant sur la Loi sur les Indiens, Jenness a insisté sur le besoin urgent de mesures visant à assurer aux Autochtones l’égalité des chances dans l’éducation et la vie économique.

L’affirmation selon laquelle les réserves indiennes perpétuait un « système de ségrégation permanente » était centrale dans la critique de Jenness. Selon lui, « les réserves ont privé les Indiens de leur dignité, de leur santé et de leur bien-être, faisant d’eux une population rejetée à perpétuité et victime des préjudices euro-canadien ». … Jenness comparait l’administration des Indiens à l’apartheid Sud-Africain, leur du statut pupille de l’état aux régimes ségrégationnistes et les réserves indiennes aux bantoustans.

Sekani Indians, McLeod Lake, British Columbia, 1924

Jenness comparait la situation des peuples autochtones du Canada à celle des victimes du nazisme : déplacés de force, dépossédées de tout, internés dans des camps de concentration, coupés des courants mondiaux ainsi que de la vie et de la société autour d’eux et développant des dépendances psychologiques débilitantes envers leurs tortionnaires. Le système de réserves indiennes du Canada, soutenait-il , a eu un effet similaire sur les Indiens.

Pratiquement rien ne fut retenu des propositions de Jenness sur la réforme des politiques envers les Autochtones.

Publicités

A propos Canada Libre

Le Canada, c’est le Québec Le Québec, c’est le Canada Vive le Québec ! Vive le Canada ! Vive le Canada libre !
Cet article, publié dans Articles et textes de références, Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s